Prométhée enchaîné – Une œuvre, une histoire #7

En 1762, Nicolas Sébastien Adam réalise Prométhée enchaîné comme pièce de réception à l’Académie royale. Cette œuvre représente le titan Prométhée. Connu pour être le premier bienfaiteur de l’humanité, il est puni par Zeus à un châtiment éternel.

Nicolas Sébastien Adam, Prométhée enchaîné, 1762, Musée du Louvre, Paris

Prométhée, le voleur du feu

Le titan Prométhée, celui qui pense avant, est chargé avec son frère Epiméthée de créer le monde vivant. Ils modèlent les hommes et les animaux à partir de terre et d’eau. Epiméthée est ensuite chargé de leur donner des capacités qui assureront leur survie. Certains se voient pourvus de force, d’autres de rapidité, d’ailes ou d’armes. Epiméthée leur attribue ensuite des capacités pour supporter les rudesses du climat. Il dote certains de poils, d’autres d’une peau dure. Enfin, il dote les animaux de sabots ou de cuir solide pour avancer sur la terre. 

Une fois son travail achevé, il appelle Prométhée pour qu’il contrôle son œuvre. Ce dernier se rend rapidement compte que les hommes ont été oubliés. Ils se retouvent nus, sans armes, sans couverture et sans chaussures. Pour leur permettre de survivre, Prométhée leur donne des capacités techniques et la maîtrise du feu. 

De plus, il organise le premier sacrifice pour les dieux. Il tue un taureau et sépare les restes en deux parties. La première est constituée des meilleures chaires et la seconde des abats et des os. Il cache la première sous un tas d’entrailles et la seconde est enveloppée dans de la graisse blanche. Il demande alors à Zeus de choisir entre les deux parties laquelle reviendra aux dieux. Zeus choisit la part enveloppée dans de la graisse. Il prend rapidement conscience de la duperie de Prométhée puisque les meilleures parts reviennent aux hommes. Pour les punir, il leur confisque le feu. 

Prométhée, inquiet pour ses protégés, décide de braver Zeus. Il monte sur le mont Olympe et dérobe le feu aux dieux. Le roi des dieux décide alors de punir le titan pour l’éternité. Ce dernier est enchaîné au sommet du Caucase. Chaque jour, un aigle lui ouvre le ventre et lui dévore le foie. Chaque nuit, son foie et sa peau se régénèrent et chaque matin l’aigle revient. Il sera finalement libéré par Héraclès et rejoindra le mont Olympe après avoir acquis l’immortalité de Chiron. 

Que représente Adam ? 

Nicolas Sébastien Adam représente le titan Prométhée enchaîne sur le Caucase. On aperçoit à sa gauche l’aigle qui vient lui ouvrir le ventre avec son bec pour lui dévorer le foie. En représentant ce moment de souffrance, l’artiste se place dans une mouvance baroque et peut user de toute sa virtuosité pour développer la musculature du titan et tordre son corps. Ce traitement de l’œuvre peut nous faire penser à la souffrance représentée dans la sculpture du Laocoon que nous avions déjà évoquée dans un précédent article.

Le mythe de Prométhée dans l’Histoire de l’Art

Prométhée enchaîné avec l’aigle ; à gauche son frère Atlas (Kylix laconien à figures noires du peintre Arcésilas de Cerveteri), vers -560/-550, Musée du Vatican (photo de Karl-Ludwig Poggemann)
Théodore Rombouts, Prométhée, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Dirck van Baburen, Prométhée enchaîné par Vulcain, 1623, Rijksmuseum, Amsterdam
Jacob Jordaens, Prométhée lié, 1642,Wallraf–Richartz Museum, Cologne
Kristian Zahrtmann, Prométhée et l’aigle, 1906

Bibliographie

Ouvrages de référence

  • Platon, Le mythe de Protagoras.

Ouvrages généraux

  • Dir. DAGEN Philippe et HAMON Françoise, Epoque contemporaine, XIXe – XXIe siècles, Histoire de l’art Flammarion, Paris, Réédition 2011.
  • Dir. De CHANTAL Laure, Panthéon en poche, Dieux et déesses de l’Antiquité, Signet Belles Lettres, 2007.
  • HAMILTON Edith, La mythologie, Ses dieux, ses héros, ses légendes, Poche Marabout, 2013.
  • RAT Maurice, Aide-mémoire de Grec, Nathan, 2008.

Webographie

BONUS

Vous pouvez retrouver ce mythe dans divers ouvrages récemment parus !

  • Le roman Circé de Madeline Miller.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s